Castle Forum RPG

Eh oui vous l'attendiez tous vous ne rêvez pas, Castle a été adapté en forum RPG ! Venez ici résoudre les enquêtes en compagnie de la belle et de la meilleure inspectrice de New-York ou avec l'écrivain le plus lu et envié de New-York...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Landry
Prêtre
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Lun 29 Aoû - 14:36

    Ce matin pour le Père Landry, s'était déroulé de façon quasi-habituelle. Lever, douche, petit-déjeuner, prière et préparation du petit-déjeuner pour le père Travis. Dernière vérification sur l’autel dans les nefs et accompagnement ensuite des fidèles. Après quoi, Jack sortit de l'église à l'architecture gothique, datant du XVe siècle après JC, puis levant les yeux au ciel, pour constater que le soleil était voilé, il regarda ensuite sa montre … 9h00 … Voyant qu'au final il n'avait rien de particulier à faire et qu'il avait déjà préparé son sermon, notre prêtre s'était permis d'aller faire un tour au confessionnal. Après tout, cet endroit l'apaisait et il connaissait bien les habitudes de certains fidèles. D’ailleurs, la plupart de ces victimes, il les avait rencontré dans ce lieu si sacré. Il s’aperçoit tout de suite, une personne inconnue de cette paroisse, s’installé juste de l’autre côté du confessionnal. Il sentait cette nouvelle odeur, ce parfum encore inconnue de ces pailles. De plus, heureusement, que l’autre personne ne le voyait pas, il s'y sentait en sécurité. Il perdait cette adrénaline encrée en lui, lorsqu'il se baladait en ville, en évitant toutes les unités de police qu'il pouvait trouver sur son chemin. Ici, il était en grande confiance. Il prit sa Bible de façon assez détendue, attendant que cette inconnue lui parle. Cette dernière s'était installée sur le banc. Père Landry fermant les yeux, chuchota puis balbutia quelques mots, presque confus de manière inaudible :

    -« Je vous remercie de m'accueillir sous votre toit, Seigneur. Si je viens ici aujourd'hui, c'est pour vous demander le pardon. Vous demandez pardon d'avoir eu recours à la violence, ce qui a souillé mes mains de sang, ce qui a enlevé la vie à des personnes innocentes ou sans défense. Je vous demande pardon pour toutes ses fois où j'ai osé bafouer la volonté du Tout Puissant ! Malheureusement pour moi, j'ai subi une enfance lourde, une enfance difficile. C'est mon père qui m'a transformé. Si je suis comme je suis aujourd'hui, c'est tout simplement à cause de lui ! Je ne voulais pas … Je … Je suis prisonnier … C’est pour cela que je vous écoute vos messages et que je prie sans cesse.»

    A ce moment-là, Jack se repris et parla clairement malgré la formation de quelques larmes au cette inconnue :

    -Bonjour mon enfant, merci d'être à mes côtés, car le Seigneur comprendra votre geste… Votre âme est perdue et elle a besoin de son guide … Le Seigneur écoute vos pêchés et sera là pour vous guider.

    Une fois cet aveu fait, il attendit calmement que la personne de l’autre côté lui parle, afin de discuter en toute confiance, comme il aimait tant le faire. Il se redressa et posa son dos sur la paroi en bois, tout en prenant une grande inspiration …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard " Rick " Castle
Ecrivain
avatar

Messages : 639
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Lun 29 Aoû - 16:42

Castle se promenait en cette belle matinée de samedi. Le week end avait bien commencé, les affaires allaient bien avec ses livres, tout ça tout ça.... Puis il repensait à Beckett qui l'avait tant captivé pour l'écriture de ses livres sur Nikki Hard. Qu'elle était intrigante... Ce qui renforçait ses sentiments pour elle, une femme quasiment aussi inaccessible quel challenge pour le grand Richard Castle un des 9 célibataires les plus connus de New-York...

Il s'était promené car en se levant ce matin il avait envie de sortir un peu. Il ressentait un besoin étrange, presque viscéral ancré en lui-même et ce besoin lui disait de mettre le nez dehors. Il ne lui disait pas où est-ce qu'il le mènerait mais ce besoin lui intimait de sortir de chez lui. Il commença à faire quelques pas dans Manhattan regardant autour de lui, balançant son regard dans les gratte-ciels, dans les gens qui se pressaient autour de lui.

Ses pas le menèrent vers les docks sur l'Hudson River. Il s'arrêta devant le ferry qui reliait l'île de Manhattan à Brooklyn. Il le regarda un long moment avant que son instinct ne prenne le dessus. Son cerveau lui disait de ne pas bouger et de revenir en arrière mais son instinct prit les commandes et ses jambes ne lui obéirent plus. Il paya un aller simple vers Brooklyn et prit place dans le navire. Lors de la traversée de l'Hudson River, Castle se mit à la balustrade et regarda Manhattan s'éloigner...

Lorsqu'il débarqua de l'autre côté, il se remit a errer. Ses pas le menèrent dans Brooklyn même. Ses pensées se bousculèrent dans sa tête un moment avant que ses jambes ne s'arrêtent. Il leva la tête et vit qu'il était devant une église. Cela faisait longtemps qu'il n'était pas allé à l'église depuis au moins l'adolescence ou l'enfance, il ne savait plus... Toutefois il sentait de nouveau ce besoin qui clairement maintenant lui disait de rentrer dans l'église et de se confier à Dieu ou toute autre entité. Cela ne lui ressemblait pas il le savait mais il fallait qu'il le fasse...

Il rentra dans l'église et y trouva un calme qu'il n'avait encore jamais ressenti depuis longtemps. Il tourna la tête et vit un confessionnal. Il devina une présence derrière les rideaux et il alla vers les autres rideaux à côté comme s'il attendait ce moment. Il s'assit et dit:


- Bénissez moi mon père car j'ai pêché... Enfin je sais que je suis fort pour ça mais bon...

_________________


" Donnez moi la fessée pour me punir je l'ai bien mérité... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-forum-rpg.forumgratuit.org
Jack Landry
Prêtre
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Lun 29 Aoû - 21:07

    - Bénissez moi mon père car j'ai pêché... Enfin je sais que je suis fort pour ça mais bon...

    -Mon fils, ne vous inquiétez pas. Vous êtes dans la maison du seigneur et tant que vous priez, le seigneur dans son silence, vous accordera son soutien et son pardon
    .

    Il marqua une pause pour permettre à son interlocuteur de répondre, il était agréablement surpris qu’il communique avec Dieu, les croyants se faisait de plus en plus rare au sein de cette paroisse.

    La petite église était une petite basilique de quartier du Brooklyn qui abritait les quelques chrétiens qui subsistaient dans cette ville de vice. Malheureusement, Jack Landry ne voyait que cela.Pour Dieu, il devait nettoyer cette ville. Le meilleur endroit pour prendre ces victimes, c’était ici dans un confessionnal. Beaucoup avait commis des pêchés injustes voir même honteux. Jack Landry continua son discours :


    - Si vous avez besoin de moi, mon fils. Je suis prêt à vous entendre quel que soit le motif de votre visite dans la maison du seigneur, vous êtes ici chez vous, prenez votre temps. »

    Jack Landry ôta son regard de la grille et fixa un point devant lui, puis attendit que le jeune homme reprenne.


HRP: je n'ai aucune idée ce comment ce passe une vraie confession...Désolé ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard " Rick " Castle
Ecrivain
avatar

Messages : 639
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Mar 30 Aoû - 16:10

Castle fut surpris d'entendre une réponse même s'il s'y attendait que quelqu'un lui réponde. Mais la voix qui lui répondit lui parut... étrange. Il imagina un homme entre deux âges, le genre reclus de la société. Et il regarda autour de lui écoutant à peine ce que le prêtre derrière la grille lui répondit. C'était petit et étroit dans le confessionnal à peine la place pour s'asseoir pour une personne assez mince. Et comme Castle était plutôt assez bien bâti il se sentait un peu réduit ici. Heureusement il n'était pas claustrophobe et le rideau devant lui ne descendait pas jusqu'au sol et lui permettait de voir les pavés de l'église à terre.

- Euh... mon père vous savez ce que c'est de déterrer un souvenir douloureux ? Celui qui nous tracasse un max et qu'on veut oublier même au déneurolaser de Men in Black II.


Pendant la réponse de l'abbé Castle s'employa à imaginer l'apparence du prêtre quitte même à regarder à travers la grille mais il ne distinguait pas grand chose car l'église était peu éclairée. De plus pour ce qui est de la lumière il y avait bien les rayons du soleil qui passaient à travers les vitraux et quelques cierges à l'autel mais dans le confessionnal la lumière avait du mal à passer...


HRP: ça ira je pense que tu te débrouilleras jte dirais si y a un truc qui va pas jte le dirais ;)

_________________


" Donnez moi la fessée pour me punir je l'ai bien mérité... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-forum-rpg.forumgratuit.org
Jack Landry
Prêtre
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Dim 2 Oct - 14:42

Jack Landry écouta attentivement son hôte. Remarquant la forme d’un homme assez costaud via le grillage, ces plans venaient de tomber à l’eau. Cela ne faisait que deux semaines que le prêtre n’avait pas nettoyer sa ville. Deux longues semaines à attendre, la personne. Dieu en avait après lui… Finalement comme tout bon prêtre, il lui répondit à sa question. D’ailleurs, il fut surpris par le vocabulaire de cet homme. Mais c’est quoi ce déneurolaser de Men in Black II ? Quel genre d’homme se trouvait face à lui ? Il ne comprenait rien…mais tenta de répondre :

-Mon garçon, c’était toujours difficile de déterrer des évènements douloureux de sa vie. N’oubliez pas que c’est ces moments-là qui font que notre personnalité. Chaque individu connait ces moments-là et font qu’ils ont un but dans leur vie, une action précise.

C’est inconsciemment que le prêtre trouvait des excuses pour les meurtres qu’il a commis. Il continua donc la discussion et lui dit :


-Il faut savoir que nos actions sont dignes d'être récompensées par notre Souverain, et cependant il nous faut trois choses, que voici : la foi, qui nous y fait voir Dieu présent ; l'espérance, qui dans la seule vue est de plaire à l’autre, et l'amour, qui nous attache à une personne.
Au fond de nous-même, lorsqu’on se confesse, nous venons jusqu’ici pour une de ces trois raisons.
Dites-moi ce que vous avez sur le cœur, n’ayez pas peur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard " Rick " Castle
Ecrivain
avatar

Messages : 639
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Dim 2 Oct - 15:06

- Vous voyez mon Père j'ai jamais été vraiment à la messe, on a essayé de m'inculquer des valeurs auxquelles je n'adhérais pas c'est comme vous dites la foi en Dieu. Mais des fois je ne sais pas je me demande vraiment s'il existe une entité telle que Dieu ou quelque chose... Je suis venu sans grand espoir je me suis juste souvenu de la confession du samedi que je faisais pendant une petite période quand j'étais gamin. Et bon oui je commence a aimer quelqu'un mais je crains d'avoir mal agi en déterrant une partie de son passé plus que douloureux. Et bon je m'en veux parce que je ne souhaite pas perdre cette personne je tiens déjà tellement à elle...

Après avoir débité son monologue, il écouta la réponse du prêtre qui se voulait conciliante et indulgente. Dieu qui pardonne les pêchés des êtres qu'il a créé... Ce concept lui échappait intégralement car il n'y avait jamais cru. En venant ici c'était peut être une partie de son éducation qu'il remettait en cause... Castle commença presque à regretter sa venue dans l'église mais quelque chose lui disait d'attendre encore un peu du genre d'en finir avec le prêtre. Mais quand même il venait de débiter une partie de sa vie mais surtout il commençait à parler de Beckett.

Il se sentait vraiment mal vis-à-vis d'elle pour avoir remis le meurtre de sa mère sur la tapis. Il l'a mise en danger et tout un tas d'autres ennuis qui ne sont arrivés que par sa faute. Et Castle ne savait vers qui se tourner pour expier ses fautes... A part peut être Dieu...

_________________


" Donnez moi la fessée pour me punir je l'ai bien mérité... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-forum-rpg.forumgratuit.org
Jack Landry
Prêtre
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Dim 2 Oct - 16:05

Jack écouta attentivement l’homme à travers le grillage. Ce n’était pas tous les jours qu’il croisait un individu ne croyant pas à Dieu. Ca le répugnait, ces gens évitant les valeurs catholiques. Landry comprenait mieux le monde de vice qu’il voyait chaque jour. Si personne ne faisait attention au Seigneur, comment peut-on être un homme bon ? Jack pensait que cet homme était égoïste. Finalement, il se reprit et se calma. Il devait contrôler ses pulsions. Il n’aimerait pas tuer un homme face dans la maison de son Seigneur.

Alors il lui répondit :


- Mon enfant, sachez que chaque confession est unique. Il ne faut pas vous inquiétez. Le plus difficile est de commencer à avouer les raisons de votre présence. On a tous l’envie, le besoin de parler…mais ce que l’on ne sait vraiment pas, c’est qu’on a surtout envie d’être écouté. Que vous ne soyez pas une fidèle de l’église ou de la religion en générale, ne me déranges pas, mon fils. Sachez que je suis à votre écoute pour n’importe quel motif.

Comme vous le voyez chaque personne est unique. Il est difficile de vous dire si vos agissements sont de bonnes choses ou pas. Mais vous venez de répondre à vos questionnements, vous dites que vous vous tenez à elle. Lorsqu’on tient à une personne, nous décidons de la protéger en faisant tout son maximum. On veut l’aider à accepter son passé pour mieux vivre le lendemain. Il n’y a pas de mal.

Imaginez que des personnes volent de l’argent pour ensuite les distribuer aux plus démunis. Trouvez-vous que ce geste est bien ou mal ? Ayez bien conscience que chaque Humains, au plus profond d’eux même, ont quelque chose d’unique. Cette chose unique qui les rend bon et vulnérable.
Voyez-vous, on ne peut juger personne. Je suis sûre que vous être une bonne personne rendant service à sa communauté. D’ailleurs, vous ne poseriez pas toutes ces questions. Puis cette personne comprendra au fil du temps, vos gestes, le pourquoi de vos agissements…

Sachez mon enfant, que cela est important de connaître cette véritable raison qui est ici de déterrer un passé douleureux. La personne comprendra que ce n’est pas pour lui faire du mal mais parce que vous tenez à elle. N'oubliez pas que dans la plupart des cas, les erreurs faites sont pardonnés pour ces mêmes raisons. Bien sûr, ce n’est pas dans l’immédiat mais au fil du temps, la personne vous pardonnera si elle tient énormément à vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard " Rick " Castle
Ecrivain
avatar

Messages : 639
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   Dim 2 Oct - 19:56

Lorsque le prêtre eut fini de parler, Castle ne répondit pas encore. Il s'interrogea sur les dires du prêtre. Castle avait ramené le décès de la mère de Beckett à la surface et sur le coup elle en avait été furieuse et elle lui en avait voulu énormément. D'ailleurs l'affaire était toujours en cours du moins officieusement mais il est vrai depuis Beckett avait l'air de plutôt reconsidérer son point de vue sur l'enquête et de mieux prendre l'affaire. Toutefois Castle sentait toujours quelque chose de désagréable depuis et cela le poursuivait depuis qu'il avait entendu parler de l'affaire. Il se sentait comme l'archéologue qui avait découvert une tombe millénaire mais qu'il savait pertinemment qu'il regrettait son geste aussitôt effectué.

- Vous voyez mon Père en plus je traîne ça depuis un petit moment en fait. Je travaille avec la police et... j'ai déterré une ancienne affaire classée et le problème c'est qu'elle concerne la personne à laquelle je tiens beaucoup. Elle y a perdu un être cher et elle comptait définitivement tourner la page mais je suis passé par là et... je voulais qu'elle règle cette partie de sa vie pour qu'elle se sente mieux qu'elle n'ai plus ce.. ce... mur autour d'elle qui la rend si inaccessible aux autres mis à part celle en qui elle a placé sa loyauté...

Le prêtre ne dit rien sur le coup. Castle commençait à entendre une respiration qui s'accélérait et qui se précipitait mais il se demande s'il avait rêvé ou pas car le bruit s'arrêta et l'église retrouva son calme.


- Mon père ? Vous allez bien ? Vous êtes là ?

_________________


" Donnez moi la fessée pour me punir je l'ai bien mérité... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-forum-rpg.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autobiographie d'un Tueur:[Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Paris, Gilles] Autobiographie d'une courgette
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Le tueur à la cravate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castle Forum RPG :: Ville de New-York :: Brooklyn-
Sauter vers: