Castle Forum RPG

Eh oui vous l'attendiez tous vous ne rêvez pas, Castle a été adapté en forum RPG ! Venez ici résoudre les enquêtes en compagnie de la belle et de la meilleure inspectrice de New-York ou avec l'écrivain le plus lu et envié de New-York...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite fic entre Javier & Rebecca !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Dim 15 Mai - 22:16

Coucou !
Voici un mini fic entre Javier & Becca !
J'espère que ça vous plaira !
Bonne lecture !

*****

Rebecca Lucifer Anderson rentra dans la salle de repos, vociférant des mots incropréansible. L’attitude de Javier l’avait encore rendu en colère. Ca ne faisait que quelques mois que Rebecca était arrivée dans la petite équipe du NYPD et il s’amusait déjà à la faire tourner en bourrique. Le problème était qu’il lui rappelait trop Marc et ça lui faisait tellement mal au cœur d’y repenser. A bout de force, elle s’assit sur une chaise et prit sa tête dans ses mains, éclatent en sanglots. La jeune blonde entendit la porte s’ouvrir mais ne prêta pas attention à la personne qui entrait. Elle remarqua quelques temps après qu’en faite, c’était Javier qui était rentré. Le jeune latino se pencha vers Becca et souffla.
« Rebecca ? Demanda-t-il, avec une voix pleine de remords. Ca va ? »
Becca hocha la tête de haut en bas, continuant de sangloter et ne porta pas son attention sur Javier. Il prit les mains de la jeune femme et celle-ci rougit violement. Elle continua de sangloter et Javier lui lança un regard triste.
« Que ce passe t-il ? Demanda le latino. Tu sais, tu peux me parler ! »
Rebecca hésita un instant et prit la parole, la voix tremblante à cause des sanglots.
« Je… Hésita Becca, n’ayant pas l’habitude de parler de son passé. Il y a quelques mois … J’avais un collègue, avec qui j’étais très amie et dont j’étais secrètement amoureuse… A ce moment là, j’étais une chef d’équipe pas très performante puisque je venais juste d’être nommée patronne de cette équipe dont j’étais juste membre avant. Un jour, il y a eu une fusillade. Nous étions tout les deux, Marc et moi, contre une dizaine de tireur, et puis, il y a eu un moment ou nos chargeurs se sont complètement vidés, j’ai paniquée et Marc m’a dit de partir avant de se faire tuer. Je lui ai dis d’appeler des renforts et j’ai foncée tête baissée vers les tireurs ennemis. Marc a voulu me suivre pour m’aider mais je me suis retournée et je n’ai pas vu la balle qu’un tireur avait tiré vers moi, Marc lui l’a vu et s’est mit devant moi pour que je ne sois pas blessée. A ce moment la, les renforts sont arrivé, j’étais complètement paniquée et terrorisée devant le corps ensanglanté de Marc. Je me suis mise à pleurer, en le prenant dans mes bras. J’ai criée d’appeler les secours mais c’était trop tard, il était en train de…mourir dans mes bras. Les secours n’avaient pas le temps d’arriver pour le sauver : il avait prit une balle en pleins cœur pour moi. Je me souviens des derniers mots qu’il ma dit… Je me souviens de sa voix tremblante et moi, je n’osais même pas lui avouer mes sentiments alors qu’il mourrait dans mes bras. Il ma dit qu’il… »
Rebecca se mordit la lèvre inférieure et pleura, laissant couler quelques larmes. Elle qui détestait parler du passé, de son passé avait franchit le cap envier Javier. Pourquoi ? Elle ne savait pas mais elle avait confiance en lui, bizarrement, elle se sentait en sécurité avec lui. Javier hocha la tête, l’insistant à continuer et elle prit une grande inspiration, essuyant au passage quelques larmes qui coulaient.
« Il m’a dit qu’il était fou amoureux de moi, qu’il aurait voulu se marier avec moi, avoir une famille nombreuse avec moi tant il me trouvait belle. Dit-elle, ayant du mal à parler. Il voulait même un chie, une grande maison avec un grand jardin où des enfants qui seraient les notre joueraient tous ensemble en harmonie. Et puis … Il m’a dit un petit « je t’aime » avant de fermer ses yeux pour toujours… J’ai poussée un cri et puis, on m’a forcée à me détacher du corps sans vie de Marc. J’étais en pleur, j’avais son sang partout sur moi et Victoire, une collègue et amie m’a prit dans ses bras pour pleurer avec moi la perte de Marc. Quelques jours plus tard, on l’a enterré. Je suis allée voir sa mère pour m’excuser mais elle m’a criée dessus me disant que c’était de ma faute si Marc était mort. Je crois qu’elle n’avait pas tord, si je n’avais pas fait ma forte tête en voulant aller arrêter les tireurs alors que j’étais sans défense, il ne serait pas mort … En faite je sais depuis quand je suis si méchante avec tout le monde, et surtout pourquoi. J’ai tellement peur d’aimer que je me renferme et je deviens si froide et colérique avec tout le monde…»
Javier retint un hoquet, jamais il n’avait vu Rebecca comme ça. Elle qui était si froide d’habitude et elle qui refusait de racconter quoi que ce soit sur son passé à tout le monde, elle lui avait tout racconter sur le pourquoi tu comment elle pleure et en fait il comprenait pourquoi. La pauvre, devait souffrir tout les jours à cause de ça.
« Le problème dans tout ça c’est… Commença-t-elle en hésitant. C’est que tu lui ressemble beaucoup, sans sa façon de draguer surtout. Et puis, il était latino lui aussi … »
Javier poussa un triste soupir et prit Rebecca dans ses bras qui continua de pleurer doucement. Il lui frotta le dos à l’aide d’une main et avec son autre main, il lui caressa ses longs cheveux blond.
« Je suis désolé Rebecca… Commença-t-il. Mais, il ne faut pas que tu te sentes coupable. Je crois qu’il a fait le choix lui-même de te sauver, il voulait sacrifier sa vie pour toi et je crois que j’aurais été lui, j’aurais fais la même chose pour toi ! Le problème est que tu te cache, on ne peut pas essayer de t’aimer puisque tu ne nous montre pas ton vrai caractère ! Il faut que tu nous montre ce qu’il y a la dedans ! Souffla Esposito en pointant son cœur. »
Rebecca sourit à l’expression du visage de Javier et essuya quelques larmes.
« Mais … Souffla Becca. Toutes les personnes que j’aime meurent par ma faute… Je porte poisse… »
Javier soupira, décidément, elle était têtue celle-ci.
« Ne raconte pas une chose pareille Rebecca ! Je suis sur que tu peux apporter beaucoup de bonheur à tout le monde, il faut juste que tu montre tes sentiments un peu plus ! Que tu t’ouvre un peu aux autres et … que tu sois moins ronchonne tout les jours ! »
Rebecca rougit doucement et serra Javier dans ses bras, ayant un petit sourire. Il avait le don de la mettre mal à l’aise ou de la rendre heureuse. Elle souffla doucement et hocha la tête.
« En tout cas, commença-t-elle, je suis désolée pour mon attitude depuis que je suis arrivée dans l’équipe et je te remercie du fond du cœur ! »
Javier déposa un doux baisé sur la joue de Becca et sourit, décidément, il commençait à bien l’aimer celle là.
« Ne t’en fait pas Becca, les amis sont la pour ça, non ? »
Il se leva et quitta la salle de repos un sourire au lèvre, peut-être qu’il avait réussit à lui faire ouvrir les yeux. Rebecca se porta la main à la joue et rougit de plus belle, soufflant le surnom qu’il lui avait donné, jamais on l’avait appelée comme ça. Sauf Marc. Décidément, il savait la faire tourner en bourrique et elle espéra intérieurement qu’il ne s’arrêterait jamais et qu’elle deviendrait plus qu’amis avec lui un jour. Peut-être que cette fois-ci, elle ne perdrait pas quelqu’un de proche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Esposito
Détectives
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Dim 15 Mai - 22:27

J'adore ta fic. Plutôt, j'aime ❤ Puis il faut dire, que ça me concerne...
Non je plaisante. Je trouve que l'histoire est superbe, un très beau moment entre nos deux héros. Elle se confie enfin sur son passé qui la dérange. Mais j'aime énormément la fin. cheers
❤
Javier et Becca: la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Dim 15 Mai - 22:30

Ahh ! :face: Merci beaucoup ! Ca fait plaisir de voir que tu aime !
Javier & Becca : Ouais, une suite ! ❤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherine "Kate" Beckett
Chef d'équipe
avatar

Messages : 658
Date d'inscription : 26/04/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Avertissement:
0/3  (0/3)
Lien/Affiniter :
Légende Lien :

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Lun 16 Mai - 19:38

C'est trop chou ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-rpg.forumgratuit.org/
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Lun 16 Mai - 19:41

Merci beaucoup :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard " Rick " Castle
Ecrivain
avatar

Messages : 639
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Mar 17 Mai - 11:09

Ben que dire...
Alors au risque de me faire cracher dessus par tout le monde c'est pas que c'est nul mais ce n'est pas vraiment le style de fiction que j'aime, c'est pas le genre de texte que je lirais tout les jours. Toutefois je tiens à dire que c'est extrêmement bien écrit, que c'est tout à ton honneur et continuer comme ça et pourquoi pas une suite ? ^^ ( de la part d'un écrivain c'est un beau compliment ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castle-forum-rpg.forumgratuit.org
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Lun 23 Mai - 20:01

Merci Rick, je sais que tout le monde n'a pas le même style de lecture mais c'est simpa de l'avoir lu Smile
Voilà une suite, en espérant qu'elle vous plaise !!

_____

    C’était un plus d’an plus tard. Rebecca regardait Javier droit dans les yeux. Elle était en colère et serrait ses poings humides le plus fort possible. Sa mâchoire était contractée et elle était prête à bondir sur lui au moment ou elle en ressentirait le besoin.
    « Je n’y crois pas. Hurla-t-elle. Tu n'as pas osé me faire ça, à moi ?»
    Javier leva un sourcil, ne comprenant pas la situation. Il posa ses mains sur les hanches de Rebecca et soupira.
    « Becca…Susurra-t-il. »
    Elle repoussa violement les mains de son fiancé et recula d’un pas.
    « Ne m’appelle plus comme ça ! Vociféra-t-elle. Tu es un monstre, je te déteste ! »
    Rebecca lui donna violement une tape sur la joue et le regarda se la tenir, douloureusement. Elle se retourna en larme et couru tout le long du poste de police et arriva devant l’ascenseur qui s’ouvrait laissant apparaître sa patronne qui visiblement s’étonnait de l’expression du visage de Becca. Kate s’approcha de la jeune agent du FBI en collaboration avec le NYPD et posa une main sur son épaule.
    « Que ce passe-t-il ? Demanda la lieutenante. »
    Becca fondit en larmes dans les bras de son amie et Kate la prit dans ses bras. Depuis que Rebecca était en couple avec Javier, l’ambiance avec elle s’était nettement améliorée.
    « Je … Il veut me quitter … Susurra la jeune femme entre deux sanglots. Je l’ai vu avec une femme ce matin dans une boutique… Ils étaient ensemble et ils buvaient un café… En plus ils se tenaient les mains et … et… s’embrassaient souvent sur les joues … »
    Kate éclata de rire. Rebecca la fixa incompréhensiblement et poussa un crie, elle était très en colère à ce moment là. Les larmes se redoublèrent dans ses yeux et elle s’écroula au sol. Kate se pencha vers elle, une chance, le poste était vide à cette heure-ci.
    « Becca… Dit-elle en se retenant de rire. C’était sa sœur. »
    Rebecca releva son visage pleins de larmes et pleura de nouveau, non elle ne pouvait pas croire Kate Beckett. Même si c’était une personne d’extrême confiance.
    « J’te crois pas Kate, c’est impossible ! Dit-elle entre deux sanglots de larmes. Javier voulait me quitter, j’en suis sure et certaine ! »
    Kate fit un petit signe de la tête à Javier, pour qu’il vienne et celui-ci s’approcha silencieusement. Il posa ses mains sur les hanches de Becca et la souleva doucement.
    « Becca, souffla-t-il, je te promet que c’était ma sœur… Je voulais te faire une surprise mais j’avais besoin d’elle. Je voulais te faire la surprise ce soir mais maintenant que je suis là, autant te le dire maintenant. »
    Javier lâcha doucement Rebecca et posa un genou par terre. Il chercha quelque chose dans sa poche et sortit un écrin en velours noir. Esposito ouvrit doucement l’écrin et laissa apparaître une bague. Une demande en mariage. Rebecca pleura de plus belle mais cette fois-ci de joie et posa ses mains sur celles de Javier qui tenaient l’écrin en velours noir.
    « Rebecca. Commença-t-il. Avant de te connaître, j’étais presque un coureur de jupon et puis … Tu es rentré dans ma vie. Au début tu étais froide et tu prenais très mal mes blagues… Et pourtant, elles n’étaient pas trop mal… »
    Becca rit nerveusement, essuyant les larmes qui coulaient d’une main tremblante.
    « … Tu m’as très vite intrigué, je voulais en savoir plus sur toi et il y a eu se jour, il y a presque un an et demi, ou nous nous sommes parlé. Tu m’as raconté le pourquoi tu comment tu étais froide. Peu à peu, on devenait amis, je t’appréciais et nous sortions souvent ensemble. Je suis même tombé fou amoureux de toi dès le début… »
    Rebecca serra un peu plus les mains de Javier, continuant à pleurer de joie. Ce moment qu’elle attendait depuis si longtemps, son rêve de petite fille, allait enfin être exaucé. Elle se sentait déjà lui dire un « oui », en lui sautant dans les bras tout en l’embrassant avec amour.
    « Bref. Pour faire court, Rebecca Lucifer Anderson, veux-tu devenir ma femme ? »
    Rebecca se sentit sauter dans les bras de Javier, pleurant à chaudes larmes. Elle l’embrassa profondement et le regarda d’un air fou amoureux. Javier Esposito rit deux secondes et sourit.
    « Je prend ça pour un oui ? Demanda-t-il. »
    Rebecca eu les yeux brillant et afficha un grand sourire.
    « C’était pour ça que tu étais avec ta sœur espèce d’imbécile ? Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? »
    Becca frappa doucement le torse de Javier qui éclata de rire, rigolant en éclat. Le latino souleva Rebecca et l’embrassa amoureusement.
    « C’était censé être une surprise ma Becca. Dit-il. Une surprise. »
    Rebecca était aux anges, tandis que tout le monde dans le poste de police du NYPD les regardaient, même le patron à l’occasion était sortit de son bureau pour regarder la scène si attendrissante entre un agent du FBI et un détective du NYPD de New York.
    « Alors, c’est oui ? Demanda Jav’ »
    Rebecca poussa un crie de joie et enfila la magnifique bague en or à son annuaire gauche : signe que son cœur était prit. Elle hocha doucement la tête et fit un léger bisou sur la joue de son futur mari.
    « C’est oui, conclu-t-elle »
    Elle sentit Javier la prendre dans ses bras et la faire tournoyer dans les airs, pendant que tout le poste de police les applaudissait. Elle lui sourit doucement.
    « Jav, tu ferais mieux de me poser. Souffla-t-elle, au bord du vomissement. J’ai quelque chose à t’annoncer. »
    C’est à ce moment la que Kate explosa, elle connaissait déjà la nouvelle et était contente pour ses deux amis. Javier tourna la tête vers elle et arqua un sourcil, pour finalement reposer son regard curieux sur celui de Rebecca.
    « Je t’écoute, dit-il impatient. »
    Elle le regarda, les yeux pétillants et recommença à pleurer alors qu’elle c’était arrêtée. Elle se colla contre Javier et souffla dans son oreille :
    « Javier. Je suis enceinte. »
    Esposito se détacha de Rebecca, l’observant attentivement pour déceler le moindre mensonge de sa part. Il ne trouva qu’un regard heureux et épanouie.
    « On… On va être parents ? Bafouilla-t-il. Je…Je vais être père ? »
    Rebecca se pinça la lèvre, nerveuse et baissa les yeux, attendant la réaction de son futur mari.
    « Oui. »
    Javier explosa de bonheur et poussa un crie, entendu dans tout le commisseriat de police. Il alla embrasser tout le monde fou de joie et finit par Rebecca, il prit le visage de la jeune femme entre ses mains et l’embrassa passionnément et amoureusement.
    « Tu fais de moi, l’homme le plus heureux du monde. Souffla-t-il la tête dans le cou de Becca. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Javier Esposito
Détectives
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Lun 23 Mai - 20:12

Très belle suite. J'adore, le moment où Rebecca frappe Javier... MDR, je vois trop bien la scène. Puis la fin c'est trop chou... ❤
J'aime. Vivement une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Lun 23 Mai - 20:15

Merci beaucoup ! Embarassed Moi aussi je vois bien la scène ! xDDD Bizarrement ... :arrow:
Bref, sinon je compte écrire une ou deux (voir trois) suite(s) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca L. Anderson
Agent de liaison
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   Ven 2 Sep - 20:58

(Désolé du DP!)
C'est pas sur Castle mais j'avais envie de vous le faire partager !
C'est un petit texte que j'ai écris sur ma meilleure amie : je voulais vous le montrer parce que j'en suis particulièrement fière !

    Je me souviens du jour ou nous nous sommes rencontrées. C’était un jeudi 4 septembre 2008, je m’en souviendrais surement toute ma vie. Je suis arrivé au collège dans lequel je mettais pour la seconde fois un pied. Monsieur Hamon et Madame Paire ainsi que les professeurs qui s’engageaient à être professeurs principaux, attendaient le silence qui a eu du mal à s’installer puisque tout le monde se racontaient les vacances passées… Finalement, le silence a été fait et les classes ont été annoncées. Madame Paire est arrivée à la classe des sixièmes C. J’étais en fin de liste. J’ai été appelée peu de temps après toi, nous étions dans la même classe. Au début, nous avons fait connaissance, on parlait comme ça mais peu à peu, nous sommes devenues amies. J’étais avec Zoé à l’époque qui ne t’appréciait pas et qui ne voulait pas que je te parle. J’étais trop attaché à elle avant, nous nous connaissions depuis longtemps et on était très amies. Enfin bon, nous deux, on se parlait discrètement, on devenait de plus en plus amies et nous profitions des heures de cours pour discuter quand nous le pouvions, tout en travaillant.
    Et puis, Zoé a découvert qu’on se parlait. Elle a été très jalouse et on a commencé à s’éloigner elle et moi. Nous deux, on en a profité pour se rapprocher. Notre amitié est rapidement devenue une amitié exceptionnelle. Jamais je n’avais eu une amie comme toi, prête à tout pour moi : comme je l’étais pour toi. Tu étais tout pour moi.
    Ensuite, les vacances sont arrivées. Le dernier jour de cours, avant la sonnerie nous pleurions comme des fontaines, n’ayant pas envie de se quitter même si nous nous retrouvions quelques jours plus tard. En parlant de ça, nous nous sommes bien amusées. Je m’en rappelle comme si c’était hier : nous nous amusions à imiter Twilight, mais nous sortions de sixième et donc de la première année de collège alors nous n’étions pas encore mûres. Nous avons passé quatre jours exceptionnels. Ensuite nous nous sommes séparés pour mieux nous retrouver en cinquième. Nous étions dans la même classe, j’étais contente ! Mais cette année n’a pas été la mieux, entre notre dispute, notre réconciliation et Sandra qui était jalouse de toi envers moi : cette année n’a pas été rose. En quatrième, j’ai lâché Sandra, je n’en pouvais plus elle m’énervait. Elle te disait des trucs qui sont mal passé pour moi et je n’ai jamais pu lui pardonner. On a passé la route et on s’est serré les coudes mais finalement, c’est Amandine qui nous a fait mal après. J’ai une haine profonde envers elle maintenant. Enfin bref, ça a renforcé notre amitié qui était déjà bien forte. Tu es venue chez moi en mai, j’étais tellement contente ! Nous avons passé une journée et une nuit absolument formidable à écouter les chansons de Dracula l’amour plus fort que la mort et sans toi je n’aurais pas connu cette comédie musicale que j’adore et je n’aurais pas connue Anaïs Delva à qui j’ai eu la chance de parler. Les grandes vacances sont arrivés, je ne répondais pas à tout tes sms et j’en suis désolé. Comme on dit : « on se quitte pour mieux se retrouver ».
    Enfin bon, notre amitié, je la définirais comme la plus belle amitié que je n’ai jamais eue. Je sais que je peux compter sur toi comme tu peux compter pour moi et que jamais rien ne nous séparera. Nous avons tellement de points en communs qu’aucun blanc ne viendra déranger nos nombres conversations et malgré nos mauvais caractère à toutes les deux, nous nous entendons si bien et notre amitié est plus forte jours après jours. Tu fais partie des rares personnes à qui je donnerai ma vie sans hésiter et pour qui je serais capable de me sacrifier. Si tu veux savoir à quel point je tiens à toi : lève la tête, compte les étoiles et la tu comprendras que jamais nous ne pourront être séparé. Même par quelqu’un qui tente vraiment de le faire. Je ne te remercierais jamais assez pour tout ce que tu m’as apporté dans ma vie, tu m’as aidé à être forte et même si dans mes moments de blues, je peux dire des choses méchantes, sache que jamais je n’ai eu l’intention de te blesser. Tu es ma meilleure amie et tu le resteras toujours, toute la vie. Tout à l’heure je parlais au passé de ce que j’éprouvais et ce que je disais sur notre amitié mais c’est toujours d’actualité même si ceci était conté au passé. Notre amitié est la plus forte qu’il puisse exister. Une citation dont je t’ai déjà fais part une fois me reviens en tête : « si une goutte de mon sang voulait dire que je t’aime, alors je me taillerai les veines ». Je ne regrette pas de te connaitre et la seule chose que je regrette, c’est de n’avoir pas été assez présente pour toi en cinquième. Les personnes connaissant très bien notre amitié pourrait nous qualifié comme les perroquets nommé inséparable, car oui, nous le sommes. Je t’ai écris ça pour que tu ais toujours une trace de notre amitié et que dans les moments les plus durs, tu te rappelle que je serais la pour toi : quoi qu’il arrive. J’espère que même au lycée, nous resterons en contacte et que notre amitié restera intacte. En tout cas, je ferais tout pour ça, car je suis trop attaché à toi pour briser une amitié tel qu’elle. J’ai écris plus de mille mots juste pour te dire devant tout le monde que je t’adore et que je te souhaite un joyeux anniversaire car bien que ce soit en avance, nous sommes tous là pour te le fêter, pour fêter tes 14 ans. Alors, toi ma meilleure amie, mon edelweiss, ma fleur des montagnes, je te souhaite un joyeux anniversaire et qu’il soit dans la joie et la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite fic entre Javier & Rebecca !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite fic entre Javier & Rebecca !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite questions entre amis!!!
» petite cuisine entre brodeuses
» Petite crique entre les calanques de Cassis
» « L'eau : une ressource entre rareté et gaspillage ? »
» Petite sortie entre motard !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castle Forum RPG :: Hors RPG - Flood :: Fan Création :: Fan Fictions-
Sauter vers: